Patagonie et autres destinations de voyages d’expédition

Bien préparer sa croisière en Antarctique

Pour découvrir le continent blanc, rien de tel qu’une croisière en Antarctique. Il s’agit d’un voyage inoubliable qui laisse immanquablement des souvenirs extraordinaires. Les croisières organisées dans cette zone se font toujours sur des bateaux de taille modeste, ce qui permet de vivre une expérience plus forte en petit comité. Les activités dépendent des conditions climatiques mais peuvent être très variées : observation de la faune sauvage, kayak, raquettes, ou même plongeon dans une eau glacée ! Il y en a pour tous les goûts, des plus frileux aux plus téméraires.

New Call-to-action

Découverte de la péninsule Antarctique

Bien souvent, la première croisière en Antarctique que l’on effectue est la découverte de la péninsule. Ce périple qui peut durer entre 1 et 2 semaines permet de découvrir le 6ème continent en partant de la ville d’Ushuaïa, à l’extrême Sud de l’Argentine.

Les îles où s’arrêter lors d’une croisière en Antarctique

Si vous avez davantage de temps (2 semaines et plus), vous pouvez prolonger le voyage et faire quelques escales supplémentaires au-delà de la péninsule. 

  • Les îles Orcades du Sud valent le détour : souvent enveloppées de brume, l’atmosphère est particulière et l’on peut y observer différentes espèces d’oiseaux.
  • L’île de Géorgie du Sud permet de faire une escale et d’observer la faune, en particulier le manchot royal.
  • Les îles Malouines sont également un endroit prisé pour ceux qui souhaitent observer à coup sûr les phoques, les albatros et les manchots.
  • Le passage par le Cap Horn est souvent un moment fort lors d’un voyage en Antarctique. Réputé pour être un cap difficile à passer, on redoute encore la force du vent et des vagues.

Pour un voyage au long cours

Si vous avez encore plus de temps, il est même possible d’envisager un départ d’Australie, d’Uruguay, du Chili… 

D’une croisière à l’autre, même si l’itinéraire peut sembler identique, la manière de profiter du voyage sera différente. Pour ceux qui ont moins de temps, un bref passage dans les zones les plus remarquable suffira, tandis que les voyages les plus longs prévoient de nombreux arrêts.

Notez qu’entre ce qui est prévu et ce que vous allez vraiment voir, la différence peut être conséquente. Dans cette région du monde au climat hostile, ce sont les conditions météorologiques qui vont décider pour vous et certaines excursions peuvent être remplacées si le temps n’est pas au beau fixe.

À quelle période de l’année doit-on programmer une croisière en Antarctique ?

Le moment de l’année le plus favorable au niveau du climat est l’hiver (qui correspond à la saison la plus clémente dans l’hémisphère sud), la plupart des voyages se font entre le mois de novembre et le mois de mars. Notez aussi qu’à cette période, il ne fait presque jamais nuit ! À l’inverse, si l’on partait au cœur de notre été, il y aurait très peu d’heures de clarté. Pour l’observations de la faune, la période allant de décembre à février est la plus propice : on peut voir naître les bébés manchots en janvier par exemple !

Faire une croisière en Antarctique à l’heure du réchauffement climatique ?

La question de l’impact écologique se pose. L’Antarctique reste une zone particulière, encore protégée de l’activité humaine même si elle subit indirectement les effets du réchauffement climatique. Le tourisme augmente dans cette zone pourtant hostile et pour limiter l’impact de l’activité humaine, des mesures ont été prises. 

Toutes les sociétés qui organisent des croisières en Antarctique doivent désormais respecter des règles strictes pour avoir le droit de naviguer dans ces eaux. Il est par exemple interdit de faire débarquer plus de 100 personnes au même endroit, et les plus gros bateaux n’ont pas le droit d’accoster. Les vêtements et les chaussures doivent être désinfectés à chaque débarquement afin d’éviter la propagation de micro-organismes.

New Call-to-action

Ver todo

You may also like…

Deja un comentario

No hay comentarios

Todavía no hay ningún comentario en esta entrada.