Patagonie et autres destinations de voyages d’expédition

Pourquoi faut-il apprendre à réaliser les nœuds marins ?

Des vacances en voilier sur les eaux chaudes du Pacifique ou de l’Océan indien, c’est un rêve qui est désormais à la portée de tous. Ce type de croisière privée, qui se fait souvent en petit groupe, a tout pour séduire les amateurs de mer et de paysages paradisiaques. Avant de partir, il est intéressant de connaître quelques concepts de base en navigation et d’apprendre les principaux nœuds marins. Même s’il y a un skipper à bord et que ce n’est vous qui êtes responsable du bateau, il peut être utile de se renseigner avant le voyage.

New Call-to-action

Partir en vacances sur un voilier, est-ce à la portée de tous ?

Oui, quel que soit le niveau des participants en navigation, il est possible de trouver une formule adaptée ! Si vous n’avez jamais navigué, il est préférable de choisir une traversée de courte durée, sur deux ou trois jours seulement, afin de voir si la navigation vous convient.

Pour les voyageurs qui ne savent pas manœuvrer un bateau, pas de panique ! Des skippers peuvent prendre en charge cela. C’est conseillé, même si vous naviguez déjà, car ces personnes expérimentées connaissent les particularités de la navigation dans cette zone précise. En restant à leurs côtés, vous pourrez participer et apprendre une multitude de choses.

Pourquoi faut-il connaître les nœuds marins lorsque l’on navigue ?

Si vous partez en total autonomie à bord d’un voilier, c’est absolument indispensable ! Si vous rejoignez un équipage pour participer à une traversée, c’est préférable, vous pourrez ainsi prêter main forte au skipper. Les nœuds marins ne sont pas difficiles à apprendre, il faut les répéter plusieurs fois avant de se lancer en mer et bien comprendre à quoi sert chacun d’entre eux.

Quels sont les principaux nœuds marins ?

Chaque nœud marin a une fonction bien précise. Voici les plus fréquemment utilisés, et leur utilité.

Le nœud de huit est certainement le plus connu des nœuds marins, il est utilisé dans d’autres disciplines, comme l’escalade par exemple. C’est un nœud que l’on place en bout de cordage pour créer un arrêt. Il est à la fois très solide car si le nœud coulisse il ne se défait pas, et simple à défaire si on le souhaite.

Le nœud de chaise est aussi très utilisé, il permet de créer une boucle avec de la corde et de s’assurer que cette boucle reste en place. Lorsque la corde est bien tendue, le nœud de chaise ne peut pas être défait, il faudra la relâcher pour enlever le nœud de chaise. C’est un nœud marin bien utile pour amarrer le bateau par exemple.

Le nœud plat est utilisé pour relier deux cordes, mais pour qu’il soit efficace il faut que le diamètre des cordages soit identique. Comme il est difficile à dénouer, on l’utilisera moins fréquemment.

Le nœud de cabestan est bien utile pour fixer une corde tendue à un point fixe. Ce nœud marin est très solide et ne se défait pas à partir du moment où le cordage reste très tendu, on l’utilisera donc avec précaution.

Le nœud de grappin est un nœud d’amarrage particulier qui sera réalisé pour relier une corde à un anneau ou une barre. Une fois réalisé, il ne glisse plus. Il faut noter que le nœud de grappin sera très difficile à dénouer !

La pomme de touline est un nœud que l’on voit souvent… En décoration ! Cette petite boule de corde est certes esthétique mais pas seulement : elle est utilisée pour alourdir une amarre que l’on pourra ensuite jeter plus facilement une fois lestée.

New Call-to-action

Ver todo

You may also like…

Deja un comentario

No hay comentarios

Todavía no hay ningún comentario en esta entrada.