Patagonie et autres destinations de voyages d’expédition

Découvrir le drapeau de l’Argentine et d’autres symboles du pays

Le drapeau de l’Argentine fait partie des symboles du pays. Adopté depuis plus de 200 ans, il reprend quelques codes communs à d’autres drapeaux de pays sud américains. L’un des symboles forts de ce drapeau est le dieu solaire inca, Inti, qui apparaît également sur les armoiries du pays.

New Call-to-action

Toutes les informations clés sur le drapeau de l’Argentine

Apparence

Le drapeau de l’Argentine est composé de 3 bandes horizontales : l’une bleue ciel en bas, celle du centre est blanche et la bande du haut est également bleu ciel. Au centre de la bande blanche un soleil doré est dessiné. Les dimensions habituelles sont 140 cm de long sur 90 de large.

Symbolique

Le détail le plus typique du drapeau de l’Argentine est le petit soleil doré qui est placé en son centre. Il porte le nom de Sol de Mayo, littéralement « soleil de mai ». Il apparaît également sur le drapeau de l’Uruguay. Relié au dieu Inca Inti (divinité solaire), il rappelle les origines du peuple argentin.

Création

Le drapeau de l’Argentine a été créé le 27 février 1812. C’est le général Manuel Belgrano qui l’aurait conçu en s’inspirant des couleurs de la cocarde. Notons que dès l’année suivante, le symbole du Sol de Mayo a été repris et frappé sur la monnaie argentine.

Hymne

Il est intéressant de noter qu’il existe un hymne au drapeau qui s’intitule « mi bandera », ce qui signifie « mon drapeau ».

Drapeau de l’Argentine et autres symboles nationaux

On distingue 4 principaux symboles de la nation argentine : le drapeau, l’hymne national, les armoiries et la cocarde. Voyons à quoi chacun d’eux correspond.

La cocarde argentine

Elle aurait été créée durant la révolution du mois de mai 1810. Manuel Belgrano, l’un des leaders de la guerre d’Indépendance, distribuait à ses troupes des cocardes bleues et blanches, aux couleurs identiques à celles du drapeau argentin. Les cocardes étaient initialement rouges, mais c’était là le symbole des royalistes et pour éviter toute confusion, Belgrano a souhaité en changer les couleurs.

L’hymne national argentin

Il a été adopté dans sa version officielle en 1900. Les paroles ont été composées par Vincente Lopez y Planes, homme politique argentin. Il a été à la présidence du pays pour à peine plus d’un mois entre le 7 juillet et le 18 août 1827.

Armoiries

Les armoiries de l’Argentine reprennent les mêmes couleurs que le drapeau. Elles datent de 1813. Elles sont composées d’un ovale bleu et blanc au centre duquel se tient une pique surmontée d’un bonnet phrygien. Deux mains tenues sont dessinées devant cette pique. L’ovale est entouré d’une couronne de lauriers et surmonté du Sol de Mayo.

Drapeau de l’Argentine et mythologie : le dieu Inti

On note la présence du Sol de mayo sur les armoiries ainsi que sur le drapeau de l’Argentine. Tous les peuples des Andes avaient une référence commune à cette divinité.

Le disque solaire qui le représente a une figure humaine et il est entouré de 32 rayons. Un rayon sur deux est droit, un sur deux est penché.

Dans la mythologie Inca, le soleil parcourait chaque jour une course à travers le ciel pour terminer dans l’océan à la tombée de la nuit. Il était l’époux de Pachamama, la Terre Mère. Parfois la Déesse de la lune, Mama Quilla, est aussi considérée comme sa femme et / ou comme sa sœur.

C’est sur les ordres d’Inti, la capitale Inca aurait été érigée à un endroit désigné par les signes : ainsi naquit la ville de Cuzco.

New Call-to-action

Ver todo

You may also like…

Deja un comentario

No hay comentarios

Todavía no hay ningún comentario en esta entrada.