Patagonie et autres destinations de voyages d’expédition

Comment les facteurs climatiques affectent-ils le recul des glaciers ?

Au cours de la dernière décennie, les scientifiques ont observé que de nombreux glaciers dans le monde commençaient à reculer de manière spectaculaire. Aujourd’hui, les experts s’accordent pour dire que c’est en raison du réchauffement climatique causé par l’homme, par opposition aux facteurs climatiques. Alors que les sceptiques pensaient auparavant que l’activité volcanique et les variations solaires pouvaient contribuer au recul des glaciers, les chercheurs s’accordent désormais pour dire que les combustibles fossiles et les gaz à effet de serre réchauffent la planète. Par conséquent, il est plus important que jamais que nous travaillions ensemble pour réduire les émissions de carbone. Dans cet article, nous vous expliquons comment le réchauffement climatique et le recul des glaciers affectent l’environnement.

New Call-to-action

Quand les glaciers ont-ils commencé à fondre ?

recul des glaciers

Les scientifiques ont observé pour la première fois un recul des glaciers dès le milieu du 19ème siècle. Ensuite, il a été convenu que ces changements étaient le résultat de facteurs climatiques naturels. Par exemple, le milieu du 19ème siècle a marqué la fin d’une « mini ère glaciaire », période pendant laquelle les températures moyennes étaient inférieures à celles observées pendant des décennies. Cependant, entre 1951 et 2010, les experts ont observé que les glaciers commençaient à fondre rapidement. Au cours de cette période, 25% de la glace terrestre a fondu. Les scientifiques ont établi que cette fonte était certainement liée à l’influence humaine, d’autant plus que ce chiffre a atteint 69% entre 1991 et 2010.

Comment les scientifiques ont-ils pu établir les facteurs climatiques ayant une incidence sur la fonte des glaciers ?

Les scientifiques ont rassemblé ces preuves en surveillant environ 200 000 glaciers dans le monde. Si l’on compare avec les facteurs climatiques qui ont provoqué la fonte des glaciers au 19ème siècle, il existe maintenant des preuves incontestables que les activités humaines contribuent au réchauffement climatique. Au cours des dix dernières années, les chercheurs ont enregistré des températures de surface record, tout en observant d’autres signes distinctifs. Par exemple, 80% de la neige au sommet du Mont Kilimandjaro, au Kenya, a fondu depuis le début du XXe siècle. De plus, l’altimètre laser de la NASA, qui surveille la calotte glaciaire du Groenland, montre la fonte de ses bords. Il existe d’autres symptômes plus subtils, tels que des hivers plus chauds et des printemps plus précoces.

L’élévation du niveau de la mer est peut-être l’une des conséquences les plus importantes de la fonte des glaciers. Lorsque la température monte et que la glace fond, l’eau des nappes de glace, des glaciers et des calottes glaciaires s’écoule dans la mer. Par la suite, la température de l’océan augmente et le volume de l’eau augmente, entraînant la montée du niveau des eaux. Au cours du siècle dernier, les scientifiques ont constaté que le niveau de la mer avait augmenté de 10 à 20 centimètres. Cette montée des eaux présente de graves dangers, celle-ci pouvant entraîner des inondations généralisées, la contamination de l’eau et des menaces pour les écosystèmes côtiers.

Comment pouvons-nous gérer le recul des glaciers ?

recul des glaciers

Les scientifiques ont prouvé que l’effet des phénomènes naturels sur le réchauffement climatique était très limité. En comparaison avec les dommages causés par les émissions de carbone, l’impact de phénomènes tels que les éruptions volcaniques et la réduction du rayonnement solaire est négligeable. De plus, il faut des centaines d’années aux glaciers pour s’adapter au changement climatique, de sorte que les taux de recul actuels ont des conséquences très graves. Par exemple, même si les glaciers de montagne représentent moins de 1% de la couverture de glace mondiale, ils contribuent de manière significative à l’élévation du niveau de la mer, car ils fondent très rapidement.

Cependant, il y a des choses que les humains peuvent faire pour contrôler les dégâts causés. Par exemple, il est essentiel que les gens apportent leur soutien aux hommes politiques dans les programmes d’énergie renouvelable. En investissant dans des sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie solaire et l’énergie éolienne, nous pouvons travailler ensemble pour réduire les effets du changement climatique. En outre, il est important de soutenir les projets de plantation d’arbres et de gestion forestière, qui aident à contrôler les niveaux de dioxyde de carbone. Cependant, il existe des mesures plus modestes que les gens peuvent prendre dans leur vie quotidienne. Par exemple, même les plus petits gestes, comme conduire moins et recycler davantage, peuvent aider à gérer notre impact sur l’environnement. Grâce aux efforts collectifs et individuels, il est possible de contribuer à la protection des glaciers de notre planète, de leurs écosystèmes et, en définitive, à l’avenir de la Terre.

New Call-to-action

Ver todo

You may also like…

Deja un comentario

No hay comentarios

Todavía no hay ningún comentario en esta entrada.