île Magdalena détroit de Magellan

Cap sur l’île Magdalena et le détroit de Magellan

Australis

L’île Magdalena dépend du Chili, elle est située dans le détroit de Magellan, au sud du continent américain. Ce détroit mythique est une zone de passage importante entre les océans Pacifique et Atlantique. Il a été nommé d’après l’explorateur Fernand de Magellan qui est le premier à l’avoir traversé en 1520. L’île Magdalena et le détroit de Magellan sont peu fréquentés par les touristes en raison de la rudesse du climat

New Call-to-action

Visiter l’île Magdalena et le détroit de Magellan

Pour approcher l’île Magdalena et le détroit de Magellan il faut être prêt à affronter les éléments : le climat est capricieux dans cette région, et les bateaux qui assurent normalement la traversée peuvent être annulés au dernier moment en raison des conditions climatiques.

La traversée du détroit de Magellan et un cap difficile avec des courants très forts et des vents parfois violents.

Pourquoi aller vers l’île Magdalena et le détroit de Magellan ?

L’île Magdalena est très petite : elle fait moins d’un kilomètre carré et reste totalement sauvage. Il s’agit du lieu où vit la plus grande colonie de manchots de Magellan au Chili. C’est un emplacement privilégié pour leur observation, et également un lieu où les manchots se reproduisent. On dénombre environ 120 000 manchots de Magellan sur l’île, ce qui est impressionnant sur une si petite superficie.

La ponte se fait chaque année au mois d’octobre, et ensuite entre octobre et décembre les œufs sont couvés. Après l’éclosion, on peut observer les petits manchots entre décembre et mars. Pour pouvoir les observer sans les effaroucher, une passerelle a été construite et les visiteurs doivent rester dans une zone déterminée.

Comment approcher l’île Magdalena et le détroit de Magellan ?

Il est facile de se rendre vers l’île Magdalena et le détroit de Magellan à partir de la ville de Puntas Arenas. L’escapade qui permet de visiter l’île Magdalena et le détroit de Magellan se fait généralement sur une journée. Il faut environ deux heures pour aller de Puntas Arenas à l’île Magdalena.

Autres activités autour du détroit de Magellan

On ne traverse pas le détroit de Magellan uniquement pour observer les manchots de l’île Magdalena. Certains bateaux de croisière ne vont pas obligatoirement s’arrêter et la traversée du détroit de Magellan se fera sans arrêt. Suivant les circuits, il peut être prévu de descendre du bateau de croisière pour se rendre sur l’île en zodiac.

Observer les baleines à bosses dans le détroit de Magellan

Les baleines à bosses peuvent être observées, tout comme les manchots de Magellan, entre septembre et avril. Une centaine de baleines seulement s’y trouvent, l’espèce étant menacée.

Un parc marin et des glaciers

Le parc marin Francisco Coloane a été créé en 2003 dans le but de protéger les espèces comme les baleines ou les loups marins. Le parc se trouve dans le détroit de Magellan. Les espèces marines ne sont pas le seules que l’on peut observer dans cette zone, il y a également de nombreux oiseaux : hiboux, martin pêcheurs, albatros, etc.

Le parc a été nommé d’après l’écrivain chilien Francisco Coloane, qui a passé sa vie en Patagonie et qui a au fil de ces récits décrit ces terres sauvages en mêlant fiction et réalité.

On peut également observer de nombreux glaciers dans cette zone.

S’installer à Puntas Arenas pour les vacances

Lorsque l’on visite la Patagonie, il est courant de passer plusieurs jours dans la ville de Puntas Arenas. La ville en elle-même ne présente pas d’intérêt particulier, mais son emplacement stratégique en fait un point de départ fort pratique pour rayonner et programmer plusieurs excursions à la journée au cours de son séjour.

New Call-to-action

1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (Pas encore d'évaluation)
Cargando…

Commentaire