patagonie carte

8 faits que vous ignoriez sur l’archipel de la Terre de Feu

Australis

Situé de l’autre côté du détroit de Magellan et à la pointe du continent sud-américain, l’archipel de la Terre de Feu est souvent appelé « l’extrémité de la terre ». En plus d’héberger Ushuaia, la ville la plus méridionale du monde, cette terre de steppes balayées par les vents, de lacs glaciaires étincelants et de montagnes escarpées, présente de nombreuses particularités et histoire intéressantes.

1. L’archipel de la Terre de Feu est la partie la plus méridionale de l’Amérique du Sud

Située à l’extrême bout du continent, la Terre de Feu est partagée entre l’Argentine et le Chili. Entourée par l’océan Atlantique à l’est, l’océan Pacifique à l’ouest, le canal Beagle au sud et le détroit de Magellan au nord, la partie méridionale de cet archipel est l’île Horn, où se trouve le Cap Horn ce promontoire légendaire, situé à une latitude de 55,9˚ S.

2. Le nom « Tierra del Fuego » vient de la première vision des explorateurs espagnols de l’archipel

Signifiant « Terre de Feu », « Tierra del Fuego » fut le nom donné à l’île par les premiers explorateurs européens qui s’aventurèrent sur ces terres, et qui en découvrant ce lieu, virent des feux en mouvement dans l’obscurité. En effet, les peuples indigènes Selk’nam et Yaghan qui habitaient ces terres, portaient peu de vêtements et utilisaient des feux pour se réchauffer.

3. L’archipel de la Terre de Feu est peuplé depuis des milliers d’années

Les anthropologues croient que les premiers groupes indigènes sont arrivés sur ces terres il y a environ 8 000 ans, les peuples Yaghan et Selk’nam étant les descendants de ces premiers habitants.

Les Yaghan (dont un certain nombre seulement survivent maintenant) étaient des chasseurs-cueilleurs nomades et traversaient la région sur des canoës, tandis que les Selk’nam, groupe ethnique maintenant disparu, chassaient plutôt sur terre. Les deux populations ont diminué de manière significative après l’arrivée des premiers colons européens dans la région.

4. Ushuaia est la plus grande ville de la Terre de Feu

l'archipel de la Terre de Feu

La plupart des visiteurs de l’archipel de la Terre de Feu se rendent Ushuaia, la ville la plus méridionale du monde, du côté argentin de l’île et d’où sont accessibles un grand nombre d’excursions à la journée ainsi que d’autres activités touristiques de la région. Moins de visiteurs s’aventurent du côté chilien, à Bahía Inútil qui possède la seule colonie de manchots royaux des Amériques et d’où une route est actuellement en construction afin de mieux relier Puerto Williams, le village du Chili situé le plus au sud, avec le continent grâce à une nouvelle ligne de ferry.

5. En 1884, de l’or a été découvert au Cap Virgenes en Terre de Feu argentine

À la fin des années 1800, l’archipel de la Terre de Feu fut le théâtre d’une ruée vers l’or, alors que des milliers d’immigrants venus de nombreux pays européens, dont un grand nombre de Croates, arrivaient sur ces terres pour tenter leur chance. L’or découvert sous les sables du Cap Virgenes a déclenché une recherche d’or sur toutes les plages du côté atlantique de l’île.

La ruée vers l’or n’a duré que jusqu’en 1984, lorsque la majorité des ressources avait été épuisée, mais elle a contribué à renforcer économiquement la ville de Punta Arenas et a permis l’augmentation significative du nombre d’habitants dans la région.

6. La Terre de Feu est un excellent lieu pour la pêche à la mouche

Rio Grande et Lago Fagnano sont considérés comme étant des lieux parmi les meilleurs au monde pour la pêche à la truite et au saumon. Les espèces dominantes sont la truite arc-en-ciel, le salmo trutta (truite commune) et le saumon de l’Atlantique.

7. Et de nombreux animaux habitent ces terres

l'archipel de la Terre de Feu

Abritant des oiseaux tels que le pic de Magellan, le condor et la conure magellanique, ainsi que des mammifères tels que le guanaco, le renard de Patagonie et le castor (une espèce introduite qui a ravagé l’écosystème fragile), visiter la Terre de Feu promet l’observation d’une grande quantité d’espèces.

8. Les vents dans l’archipel de la Terre de Feu sont célèbres

l'archipel de la Terre de Feu

Les vents en Terre de Feu qui peuvent atteindre plus de 100 km / h (60 mi / h), entrainent la déformation des arbres même robustes qui poussent sur l’île leur dessinant des courbes inhabituelles. Ces arbres, qui ont été exposés à des vents les inclinant à un angle extrême, sont souvent connus sous le nom « d’arbres drapeau » en raison de leur forme inclinée.

1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (Pas encore d'évaluation)
Cargando…

Commentaire