Animaux argentins

Animaux Argentins : 5 Lieux Incontournables pour Observer la Faune

Australis

Alors que l’Argentine est peut-être mieux connue pour sa vaste steppe clairsemée dans le sud, ce pays vaste et diversifié abrite un ensemble d’habitats. La jungle subtropicale règne dans le nord, tandis que des étendues épiques de littoral complètent une impressionnante richesse d’écosystèmes et de faune. Zoologistes en herbe et fanatiques de la faune, voici une liste pour vous : les cinq meilleurs lieux pour observer les animaux argentins dans leur habitat naturel.

  1. Les animaux argentins dans la péninsule de Valdès – Province de Chubut

Péninsule apparemment stérile située sur la côte atlantique près de Puerto Madryn, la péninsule de Valdès est une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et peuplée d’un grand nombre d’espèces marines.

Animaux argentins

Ici vous pourrez observer :

  • Les éléphants de mer qui se reproduisent entre août et mars mais qui résident dans la région toute l’année. La période de reproduction est la meilleure pour les observateurs de la faune, car en dehors de celle-ci l’espèce passe la majeure partie de son temps à chasser le calmar dans l’eau le reste de l’année.
  • Des colonies de lions de mer se prélassant sur les plages de la péninsule de Valdès la majeure partie de l’année.
  • La baleine franche australe – l’une des plus attendues de tous les animaux d’Argentine se reproduisant dans cette région – arrive dans le Golfe Nuevo à partir de mai pour mettre bas et nourrir ses petits. Cette espèce reste dans les eaux au large des côtes de la péninsule jusqu’en décembre.
  • Le grand dauphin aussi appelé tursiops et le dauphin de Commerson sont également régulièrement aperçus dans ces mers.
  • Un autre des visiteurs les plus spectaculaires de la région, un groupe d’environ 25 orques y résident entre octobre et novembre. Leur méthode de chasse unique consistant à s’échouer afin d’attraper un phoque ou éléphant de mer, en fait un spectacle unique et impressionnant.
  • Cette étendue de terre est également habitée par le guanaco, le tatou, le nandou et le renard gris.
  1. Les animaux argentins dans le parc national d’Iguaçu – Province de Misiones

Les chutes d’Iguaçu, à cheval sur la frontière entre l’Argentine et le Brésil, ne sont pas seulement l’emplacement du plus grand système de cascades au monde, elles sont également entourées de forêts vierges subtropicales abritant une impressionnante faune sauvage. Une autre zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc National d’Iguaçu, abrite une végétation luxuriante et une flore et faune rares.

Les animaux indigènes de la région comprennent :

  • La loutre géante en voie de disparition et le fourmilier géant en danger constituent certains des animaux les plus rares de l’Argentine.
  • D’autres animaux vivant dans cet habitat sont le tapir du Brésil, les singes hurleurs, les jaguars, le caïman yacare (Jacara) et le jaguarondi.
  1. Les animaux argentins dans la réserve naturelle privée de Yacutinga – Province de Misiones

La réserve naturelle privée de Yacutinga se trouve à 80 km (50 milles) à l’est des chutes d’Iguaçu, une zone connue pour son incroyable diversité d’espèces d’oiseaux ; plus de 320 types d’oiseaux différents ont été observés dans cette région. Grâce au climat chaud et au fort taux d’humidité, l’environnement est caractérisé par une forêt dense, ce qui en fait un endroit idéal pour l’observation des oiseaux – en particulier si vous êtes équipé d’une paire de jumelles et d’un œil aiguisé.

Animaux argentins

Les espèces que vous pourrez y observer sont :

  • Différents types de perroquets, y compris la pione de Maximilien et la Perruche à tête pourpre.
  • Les cassiques, y compris le bruyant cassique cul-rouge.
  • Les toucans et autres membres de la famille des Ramphastidae, y compris le toucanet à bec tacheté et le toucan de Baillon.
  1. Les animaux argentins à Puerto Deseado – Province de Santa Cruz

L’île Pingüino (Manchot), à 20 km (12 milles) de Puerto Deseado, est un endroit unique pour observer les animaux argentins : c’est l’emplacement de la seule colonie continentale de gorfous sauteurs de toute l’Amérique du Sud.

Animaux argentins

Malgré une quinzaine de sites de reproduction connus au Chili et en Argentine, la réserve provinciale de l’île Pengüino est la seule colonie accessible et c’est là que quelques milliers de gorfous sauteurs élèvent leurs petits entre octobre et avril. La colonie de manchots de Magellan à proximité, les albatros à sourcils noirs, les cormorans impériaux et les pétrels géants qui honorent le ciel, complètent l’éventail de la faune argentine visible près de Puerto Deseado. 

  1. Les animaux argentins dans les zones humides d’Iberá – Province de Corrientes

Plus petit et moins connu que le Pantanal voisin, qui couvre des parties du Brésil, de la Bolivie et du Paraguay, les zones humides d’Iberá sont les deuxièmes plus grandes au monde ; un réseau de 3,2 millions d’acres de tourbières, de marécages et de lagunes regorgeant d’animaux argentins. On prétend que plus de 4 000 espèces animales et végétales existent dans cet écosystème, représentant plus d’un tiers de la biodiversité de l’Argentine.

Certains des principaux animaux argentins à observer ici sont :

  • Le jaguar est la première espèce à avoir été réintroduite dans la région en 2015 dans le cadre du vaste programme de repeuplement du Conservation Land Trust.

• Les capybaras, les cerfs des pampas et les caïmans sont la faune la plus commune, bien que le fourmilier géant, plus rare et les loutres géantes s’y trouvent également.  

New Call-to-action
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (Pas encore d'évaluation)
Cargando…

Commentaire