Patagonie et autres destinations de voyages d’expédition

La faune de Patagonie: meilleures périodes pour observer les animaux de la Patagonie

La Patagonie est aussi unique que grandiose; un lieu où des morceaux de glace aussi grands que des autobus à deux étages se détachent de vastes glaciers pour se jeter dans l’océan. C’est un pays de merveilles indomptables qui abrite quelques-uns des rares endroits inhabités sur Terre et des écosystèmes et des habitats uniquement peuplés par la faune.

Pour les voyageurs aventureux, il n’est pas étonnant qu’elle fasse partie des destinations à visiter au moins une fois dans sa vie. Les amoureux de la faune sauvage y verront quant à eux une occasion unique d’approcher ces animaux austraux.

New Call-to-action

Meilleure période pour observer les animaux de la Patagonie évoluant en milieu marin

La côte atlantique à l’est de la Patagonie argentine et l’océan Pacifique qui se jettent dans les fjords de l’ouest du Chili, sont des lieux abondants en faune marine. Pour voir beaucoup de ces animaux, les saisons d’été et d’automne sont les meilleures pour visiter les colonies ou faire un tour sur l’eau.

Voici quelques espèces de ces animaux de la Patagonie que l’on peut observer, soit en se promenant près du littoral, soit en effectuant une croisière.

Manchot Papou

  • Visible : de septembre à avril
  • Meilleurs endroits pour les voir : Terre de Feu
pingouin punta arenas

Manchot de Magellan

  • Visible : de septembre à mai
  • Meilleurs endroits pour les voir : Fjords chiliens, Île de Chiloé, Péninsule Valdés, Île Magdalena et Terre de Feu

Manchot Royal

  • Visible : toute l’année
  • Meilleurs endroits pour les voir : Terre de Feu

Ces trois espèces de manchots sont faciles à observer, en particulier si l’on opte pour une croisière en Terre de feu. Les manchots ne peuvent pas voler en raison de la petite taille de leurs ailes mais ils peuvent se propulser très vite sur la glace et parcourir de grandes distances.

Baleine à Bosse

  • Visible : de décembre à mai
  • Meilleurs endroits pour les voir : Fjords chiliens

Baleine Bleue

  • Visible : de décembre à mai
  • Meilleurs endroits pour les voir : Île de Chiloé

La baleine bleue est le plus gros animal vivant sur la planète, elle peut atteindre 30 mètres de long et approcher les 170 tonnes !

baleine patagonie

Orque

  • Visible : en décembre, mars et avril
  • Meilleurs endroits pour les voir : Fjords chiliens (décembre) et Péninsule Valdés (de mars à avril)

Baleine Franche Australe

  • Visible : en décembre, mars et avril
  • Meilleurs endroits pour les voir : Fjords chiliens (décembre) et Péninsule Valdés (de mars à avril) qui est leur lieu de reproduction privilégié. Ces immenses cétacés peuvent mesurer jusqu’à 15 mètres de long !
baleine patagonie

Meilleure période pour observer  les animaux de la Patagonie sur la terre ferme

  • À n’importe quel moment de l’année, vous pourrez apercevoir le cousin sauvage du lama – le guanaco – qui paît dans les prairies ou les montagnes de Patagonie. Vivant dans la steppe, ces animaux typiques de la Patagonie aiment les grands espaces et les températures basses.
  • Le puma insaisissable peut être observé dans les régions de la Terre de Feu et Aisén du Chili, et tout particulièrement dans le Parc National de Torres del Paine. Il est également appelé “cougar”. Il s’agit de l’un des animaux de la Patagonie les plus difficiles à croiser car il est très sauvage et craint les humains.
  • Les condors andins s’élancent à travers les cieux à Torres del Paine et des groupes entiers peuvent être observés se régalant de carcasses de guanacos. Il s’agit de l’un des animaux de la Patagonie emblématiques de l’Amérique du Sud !• Le timide et menacé daim andin ou huemul habite également Torres del Paine et le Parc National Bernardo O’Higgins à la frontière avec l’Argentine. Cette dernière région comprend une population d’environ 75 huemuls et on estime qu’il ne reste que 15 000 individus environ sur tout le continent.

Cap sur l’île Magdalena et le détroit de Magellan

L’île Magdalena dépend du Chili, elle est située dans le détroit de Magellan, au sud du continent américain. Ce détroit mythique est une zone de passage importante entre les océans Pacifique et Atlantique. Il a été nommé d’après l’explorateur Fernand de Magellan qui est le premier à l’avoir traversé en 1520. L’île Magdalena et le détroit de Magellan sont peu fréquentés par les touristes en raison de la rudesse du climat

baleine patagonie

Visiter l’île Magdalena et le détroit de Magellan

Pour approcher l’île Magdalena et le détroit de Magellan il faut être prêt à affronter les éléments : le climat est capricieux dans cette région, et les bateaux qui assurent normalement la traversée peuvent être annulés au dernier moment en raison des conditions climatiques.

La traversée du détroit de Magellan est un cap difficile avec des courants très forts et des vents parfois violents.

Pourquoi aller vers l’île Magdalena et le détroit de Magellan ?

L’île Magdalena est très petite : elle fait moins d’un kilomètre carré et reste totalement sauvage. Il s’agit du lieu où vit la plus grande colonie de manchots de Magellan au Chili. C’est un emplacement privilégié pour leur observation, et également un lieu où les manchots se reproduisent. On dénombre environ 120 000 manchots de Magellan sur l’île, ce qui est impressionnant sur une si petite superficie.

La ponte se fait chaque année au mois d’octobre, et ensuite entre octobre et décembre les œufs sont couvés. Après l’éclosion, on peut observer les petits manchots entre décembre et mars. Pour pouvoir les observer sans les effaroucher, une passerelle a été construite et les visiteurs doivent rester dans une zone déterminée.

animaux amerique du sud

Comment approcher l’île Magdalena et le détroit de Magellan ?

Il est facile de se rendre vers l’île Magdalena et le détroit de Magellan à partir de la ville de Puntas Arenas. L’escapade qui permet de visiter l’île Magdalena et le détroit de Magellan se fait généralement sur une journée. Il faut environ deux heures pour aller de Puntas Arenas à l’île Magdalena.

Autres activités autour du détroit de Magellan

On ne traverse pas le détroit de Magellan uniquement pour observer les manchots de l’île Magdalena. Certains bateaux de croisière ne vont pas obligatoirement s’arrêter et la traversée du détroit de Magellan se fera sans arrêt. Suivant les circuits, il peut être prévu de descendre du bateau de croisière pour se rendre sur l’île en zodiac.

Observer les baleines à bosses dans le détroit de Magellan

Les baleines à bosses peuvent être observées, tout comme les manchots de Magellan, entre septembre et avril. Une centaine de baleines seulement s’y trouvent, l’espèce étant menacée.

Un parc marin et des glaciers

Le parc marin Francisco Coloane a été créé en 2003 dans le but de protéger les espèces comme les baleines ou les loups marins. Le parc se trouve dans le détroit de Magellan. Les espèces marines ne sont pas les seules que l’on peut observer dans cette zone, il y a également de nombreux oiseaux : hiboux, martin pêcheurs, albatros, etc.

Le parc a été nommé d’après l’écrivain chilien Francisco Coloane, qui a passé sa vie en Patagonie et qui a au fil de ces récits décrit ces terres sauvages en mêlant fiction et réalité.

On peut également observer de nombreux glaciers dans cette zone.

S’installer à Puntas Arenas pour les vacances

Lorsque l’on visite la Patagonie, il est courant de passer plusieurs jours dans la ville de Puntas Arenas. La ville en elle-même ne présente pas d’intérêt particulier, mais son emplacement stratégique en fait un point de départ fort pratique pour rayonner et programmer plusieurs excursions à la journée au cours de son séjour.

New Call-to-action

Ver todo

Articles associés

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article