cap horn

Une brève histoire du légendaire Cap Horn, Amérique du Sud

Australis

Cet affleurement de basalte ravagé par les vents, à la confluence des océans déchaînés de l’Atlantique, du Pacifique et de l’Antarctique, peut ne pas sembler important. Mais le Cap Horn, en Amérique du Sud, a joué un rôle important dans l’histoire maritime.

Depuis sa découverte au début des années 1600, le Cap Horn a vu la mort de milliers de marins et a changé le visage de la navigation mondiale. Mais pourquoi ? Rejoignez-nous pour naviguer à travers l’histoire de cet archipel du Bout du Monde.

Les moments clés de l’histoire du Cap Horn, Amérique du Sud

1520 : Le capitaine portugais Ferdinand de Magellan et son équipage furent les premiers à traverser le détroit de Magellan, le plan d’eau qui sépare l’Amérique du Sud continentale de la Terre de Feu.

1578 : Le corsaire anglais Francis Drake et son équipage furent déviés de leur route et découvrirent le Passage de Drake, une étendue d’eau que nous connaissons maintenant entre le cap Horn et les îles Shetland du sud de l’Antarctique.

cap horn

Les années 1600 : La Compagnie néerlandaise des Indes orientales monopolise tout le commerce néerlandais aux Indes par le détroit de Magellan.

1615 : D’anciens employés de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, Isaac Le Maire et un capitaine expérimenté, Willem Cornelis Schouten investissent leur argent dans deux navires, l’Eendracht et le Höorn. Leur projet est de trouver un autre moyen de naviguer vers l’océan Pacifique dans l’espoir de mettre fin au contrôle de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales sur la région.

29 janvier 1616 : Les équipages découvrent et entourent le Cap Horn le 29 janvier et le nomment « Kaap Höorn » en l’honneur de la ville natale de Schouten aux Pays-Bas. En dépit de leur succès, l’équipage est capturé par un navire hollandais de la Compagnie des Indes orientales et jugé pour avoir violé les droits exclusifs de passage sur le détroit de Magellan. On ne les croit pas quand ils prétendent avoir trouvé une nouvelle route et retournent aux Pays-Bas en disgrâce.

1616-1913 : La voie navigable autour du Cap Horn est finalement acceptée et devient la principale route commerciale entre les Indes et l’Europe. Au cours de la Ruée vers l’or de Californie à la fin des années 40, les navires avec de l’or passent autour du Cap Horn ainsi que des bateaux de croisières de passagers qui voyagent entre les deux côtes des États-Unis.

cap horn

En 1832, Charles Darwin visite le Cap Horn, en Amérique du Sud, lors du deuxième voyage du HMS Beagle. L’équipage échappe à une mort certaine lorsque le bateau est presque naufragé en contournant le Cap Horn à cause des eaux féroces et des vents violents qui se trouvent au point de rencontre de trois océans. Le HMS Beagle continue son voyage vers le nord jusqu’aux îles Galápagos. Ici, le naturaliste construit sa théorie révolutionnaire de l’évolution.

Cependant, de nombreux marins périrent en essayant de contourner le Cap Horn pendant cette période, et ces eaux turbulentes sont connues comme un cimetière traître pour les marins. Plus de 10 000 marins et plus de 800 navires ont échoués dans les eaux.

1914 : Le canal de Panama est terminé, reliant l’océan Atlantique et l’océan Pacifique et mettant fin au dangereux voyage autour du Cap Horn pour les cargos et les paquebots de passagers.

cap horn

Dans l’actualité : Depuis cette date, le Cap Horn est devenu une destination fascinante pour les voyageurs curieux et désireux d’en apprendre davantage sur son histoire tragique ou pour les marins intrépides qui espèrent accomplir l’un des plus grands exploits de navigation connus de l’homme : contourner le Cap Horn.

1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (Pas encore d'évaluation)
Cargando…

Commentaire