Le cycle de vie des manchots : de Magellan, de Humboldt, des Galápagos et Royal

Australis

Vous êtes-vous déjà demandé combien de temps il faut pour que l’œuf d’un manchot éclore ou la période de l’année où vous seriez le plus susceptible de voir des poussins de manchots dans des colonies en Amérique du Sud ? Nous avons toutes les informations dont vous avez besoin avec cet article sur le cycle de vie des manchots de quatre espèces de manchots d’Amérique du Sud, les manchots de Magellan, de Humboldt, des Galápagos et Royal.

New Call-to-action

Où vivent les manchots autour du monde ?

Bien que la croyance populaire suggère que les manchots ne vivent que dans l’Antarctique, ils sont présents en réalité dans des habitats étonnamment différents, qui ne sont pas tous caractérisés par des conditions froides et glacées. En général, les manchots ont tendance à habiter les îles et les régions continentales reculées exemptes de prédateurs terrestres, car leur incapacité à voler les rend vulnérables sur terre.

Des espèces telles que les manchots Adélie et les manchots empereurs vivent principalement dans la péninsule antarctique et autour de l’Antarctique, tandis que le gorfou sauteur, le gorfou macaroni, le manchot royal et le manchot papou sont présents dans les îles antarctiques et subantarctiques, ainsi que dans quelques lieux d’Amérique du Sud et un grand nombre de colonies de manchots sont quant à elles présentes dans les îles Malouines.

Les espèces de manchots qui peuplent les lieux les plus au nord sont les manchots de Magellan, présents de l’Île Magdalena dans les fjords chiliens à Punta Tombo en Argentine, ainsi que les manchots des Galápagos, qui vivent en bordure de l’équateur dans les îles Galápagos.

Les manchots de Magellan

Les manchots de Magellan sont l’espèce de manchot la plus répandue en Amérique du Sud, quelques-unes des plus grandes colonies du continent se trouvent sur l’île Magdalena dans le détroit de Magellan au Chili (population estimée : 120.000) et à Punta Tombo en Argentine (population estimée : 400.000).

Les manchots de Magellan ou spheniscus magellanicus sont une espèce de manchots de taille moyenne portant le nom de l’explorateur Ferdinand de Magellan, qui fut le premier à découvrir cette espèce lors d’une expédition en 1519. Ils sont reconnaissables à leur bande blanche distincte sous la gorge. En tant qu’espèce, ils sont très proches du manchot du Cap.

Où vivent les manchots de Magellan ?

Espèce endémique de l’Amérique du Sud, le manchot de Magellan vit durant la saison de reproduction dans des colonies principalement situées au sud du Chili, le long des côtes argentines et sur les îles Malouines. De taille moyenne, ils peuvent survivre jusqu’à 25 ans dans leur milieu naturel et sont les manchots les plus communs dans le sud du Chili.

Pour l’emplacement de leurs colonies, ils privilégient les zones de prairie ou d’herbe à tussak, car le sol tendre y est le plus approprié pour creuser les terriers utilisés comme nids. Vivant sous terre, il est souvent difficile de faire un recensement précis de leur nombre.

Ils arrivent normalement dans leurs colonies en septembre, ce sont les mâles qui préparent le nid en attendant le retour des femelles – puis ils travaillent ensemble pour l’incubation des œufs pendant une période de trois mois. Les oisillons éclosent normalement à la fin de décembre et en mars, période pendant laquelle toute la colonie commence sa migration vers le nord vers des climats plus chauds, suivant ainsi le mouvement des anchois, leur poisson préféré. Au cours de cette période, les manchots migrent aussi loin au nord que Rio de Janeiro au Brésil, et peuvent parcourir jusqu’à 4,820 km (3 000 milles) pour se rendre au nord de Parque Paracas au Pérou.

Cycle de vie des manchots

Cycle de vie du manchot de Magellan

Le cycle de vie des manchots de Magellan est le suivant :

  • Septembre: Les manchots de Magellan retournent dans leurs nids.
  • Octobre: Deux œufs sont pondus.
  • Novembre: Les œufs sont incubés pendant 40 jours, les femelles s’occupant d’eux pendant que les mâles chassent pour rapporter la nourriture.
  • Décembre/Janvier: Lorsque les œufs ont éclos, les parents se relaient tour à tour pendant un mois chacun pour s’occuper de leur progéniture. Pendant ce temps, l’autre parent est dans la mer à la recherche de nourriture.
  • Février: Les bébés manchots restent dans leurs nids jusqu’à ce qu’ils aient développé leurs plumes adultes.
  • Mars: la saison des mues commence et dure un mois. Tous les manchots, y compris les poussins, retournent ensuite à la mer.

Les manchots de Humboldt

Les manchots de Humboldt tirent leur nom du courant de Humboldt, un courant d’eau froide en provenance de l’Antarctique qui passe le long de la bordure ouest de l’Amérique du Sud et qui est riche en poissons. Bien que les estimations varient considérablement, les scientifiques estiment que la population mondiale de manchots de Humboldt atteint seulement les 32.000 individus.

La plus grande colonie de reproduction se trouve près de Chañaral au Chili et compte environ 14 000 manchots. Les manchots de Humboldt sont de taille moyenne comparés à d’autres espèces, ils pèsent jusqu’à 4 kg (8,8 lb) et mesurent 65 cm (26 po) de haut. Ils ressemblent au manchot de Magellan mais ont une bande blanche plutôt que noire autour de leur gorge.

Les scientifiques ne savent toujours pas si cette espèce est migratrice, car des manchots dans des colonies du Chili ont été signalés migrant jusqu’à 1.000 km (620 milles) au nord et ils vivent jusqu’à 20 ans. Depuis 2000, ils sont inscrits comme « vulnérables » sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN. Les scientifiques croient que cela est le résultat de la surexploitation du guano dans leurs zones de reproduction de prédilection.

Cycle de vie du manchot de Humboldt

Environ 32.000 manchots de Humboldt sont estimés sur la planète, vivant le long des côtes du Pacifique du Pérou et du Chili. Les manchots de Humboldt pondent des œufs à n’importe quel moment de l’année et font leurs nids dans des tas de guano (excréments d’oiseaux) ou dans de petites cavernes. Il est plus commun de voir des œufs pondus et éclos pendant les périodes d’avril à juillet et d’août à décembre. On sait que certaines femelles pondent deux fois par an si les conditions le permettent.

Leur cycle de vie est le suivant :

  • La reproduction a normalement lieu entre avril et juillet et août et décembre.
  • Deux œufs sont pondus, à quatre jours d’intervalle. Ils sont incubés jusqu’à 42 jours par les deux parents.
  • Les poussins développent leur plumage et après 10-12 semaines partent chasser en mer.
  • Une fois que les poussins ont quitté le nid, les adultes muent et se nourrissent en mer afin de retrouver leur force avant de recommencer leur accouplement.

Cycle de vie du manchot des Galápagos

Cycle de vie des manchots

L’espèce de manchot avec l’habitat le plus septentrional, les manchots des Galápagos ne se trouvent que dans l’archipel des Galápagos. La WWF estime la population de manchots des Galápagos à moins de 2 000 individus.

Les manchots des Galápagos se sont adaptés à leur habitat en pondant des œufs jusqu’à trois fois par an pour profiter des périodes de forte disponibilité alimentaire. Compte tenu du climat, la reproduction a lieu toute l’année et ils résident dans leurs colonies tout au long de l’année.

Leur cycle de vie est le suivant :

  • Afin de préparer la reproduction, les manchots des Galápagos muent et doivent éviter de pénétrer dans l’eau car leurs plumes les rendent imperméables. La mue les laissant incapables de chasser, avant le début du processus, ils augmentent leur consommation quotidienne de nourriture jusqu’à trois fois.
  • Lorsque la température de l’eau baisse, les manchots des Galápagos commencent à se reproduire, c’est le moment idéal pour élever des petits. Ils construisent un nid et pondent deux œufs, à quatre jours d’intervalle.
  • Les œufs sont incubés jusqu’à 40 jours, chaque parent se passant le tour.
  • Après l’éclosion, les poussins ont besoin de 30 jours pour développer leur plumage initial et sont alimentés par leurs parents pendant 65 jours supplémentaires.
  • Pendant une année environ, ils sont accompagnés par l’un de leurs parents tandis que l’autre part à la recherche de nourriture.

Cycle de vie du manchot royal

Les manchots royaux d’Amérique du Sud sont confinés à Bahía Inútil, en Patagonie chilienne, où plus d’une centaine d’oiseaux ont formé une colonie.

Les manchots royaux ont un cycle de reproduction spécifique :

  • Novembre/Décembre: La femelle pond un œuf qui est incubé sur elle et les pieds du mâle pendant une période de 55 jours.
  • Janvier: Après l’éclosion, les poussins restent sur les pieds de leurs parents pendant 30 à 40 jours, à partir desquels ils auront développé leur plumage et seront capables de réguler leur propre température corporelle.
  • Février/Mars: Les poussins sont laissés dans une «crèche» pendant que leurs parents partent chercher de la nourriture.
  • Il faut jusqu’à trois mois à un poussin pour développer ses plumes imperméables, ce qui le rend dépendant de ses parents jusqu’à ce moment-là.

New Call-to-action

1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (Pas encore d'évaluation)
Cargando…

Commentaire